1er colloque international scientifique « Communication en médecine »

Le 1er colloque « Communication en médecine » se tiendra le 22 octobre 2016 à la Faculté de Médecine de Varsovie.

 

Ce colloque a pour objectif de réfléchir sur les méthodologies les plus efficaces pour enseigner la communication avec le patient en Pologne. Il s’agit également de partager ses réflexions afin de perfectionner l’enseignement en matière de communication soignant-soigné, et par suite d’améliorer l’efficacité du parcours de soins.

 

Pour partager leurs expériences et discuter de méthodologies novatrices dans le domaine de l’enseignement de la communication médicale, des représentants de plusieurs groupes d’experts sont invités :

  • personnel soignant et étudiants (susceptibles d’être en contact avec des malades dans le futur) ainsi que patients. Ces croisements de perspectives mettront en lumière la multiplicité et la diversité des besoins de la part des différentes parties et permettront d’ouvrir de nouvelles voies dans l’apprentissage des compétences en communication ;
  • chercheurs et enseignants susceptibles de rencontrer des problématiques liées à la communication avec les patients dans le cadre de leurs recherches. Ces spécialistes présenteront des méthodologies éprouvées en matière de communication médicale et étoffées d’exemples de pratique efficace en Pologne comme dans le monde entier.

 

Chaque intervention devra durer 15 minutes.

Il s’agira de présenter les avantages de certaines méthodologies théoriques tout en s’appuyant sur des exemples concrets. Les difficultés dans la mise en œuvre de ces méthodes seront explicitées.

 

Le groupe de discussion auquel seront invités les participants constituera un moment essentiel lors de ce colloque. Nous espérons que seront alors posées des bases solides en vue d’initiatives attractives pour répondre aux demandes actuelles des patients en matière de communication médicale. Les étudiants auront alors l’opportunité d’acquérir des compétences exploitables dans leur future pratique quotidienne.



 

Symposium IRCCH w Lugano

The 4th International Symposium on Healthcare Communication – Communicating for Patient Safety: Translating Health Communication Research into Education, Training & Clinical Practice.
Monday, 27th June 2016.
http://www.ircch2016.usi.ch/



 

Section de résolution des conflits en médecine (SRCM)

Sphère d’activités de la SRCM :

 

La mission de la Section est non seulement d’étudier l’impact de la communication dans le système de soins médicaux en matière de risque juridique et de demandes d’indemnisation, mais aussi de promouvoir des alternatives au système judiciaire pour résoudre des litiges médicaux, en particulier celles basées sur le dialogue comme la médiation, la négociation et la conciliation.

« Résoudre » des litiges – et non pas les « régler » –  est à envisager dans trois cas :

  • les conflits entre patient et personnel soignant ;
  • les conflits internes entre membres du personnel médical ou entre personnel et direction d’un établissement médical ;
  • les conflits lors de relations extérieures entre un établissement médical et l’un de ses partenaires.

La Section s’intéresse également aux procédures engagées devant des comités régionaux dans le cadre d’incidents médicaux et de comportements engageant la responsabilité d’un médecin professionnel.

 

La Section a pour ambition de créer des Listes dites « MED-ADR* » c’est-à-dire un annuaire des établissements médicaux dont les priorités consistent à résoudre les litiges à l’amiable, à répondre efficacement aux griefs et aux suggestions et qui évitent tout recours passif à des éléments extérieurs. Cet annuaire comprendra les établissements qui auront mis en place une stratégie intègre de résolution de problème et qui auront engagé des moyens pour développer et mettre en œuvre une politique cohérente dans ce domaine – et non pas des projets à court terme. Grâce à ces « Listes MED-ADR », les patients potentiels, les employés et les partenaires pourront savoir à l’avance à quoi s’attendre avant d’être soignés ou avant de collaborer.

 

Les objectifs de la Section seront atteints par le biais de publications, de colloques et de modules de formation. Par ailleurs, sera mis en place un forum de discussion basé sur la recherche ; il permettra de développer et de mettre en œuvre des concepts scientifiques qui intéressent la Section.

 

Nous invitons toute personne attentive à nos centres d’intérêts à nous rejoindre en vue d’une collaboration active, en particulier les associations de patients, les avocats spécialisés en droit médical, les assureurs, les représentants des milieux médicaux et universitaires.

 

Responsable de la section :

Michal Ryszard Wysocki (médiateur, notaire)

 

Contact :

mediator.wysocki@gmail.com

 

*Medical Alternative Dispute Resolution



 

Évaluation auprès des parents d’enfants scolarisés en maternelle et des employés des écoles sur leurs connaissances au sujet des interactions entre médicaments et principes actifs, ainsi qu’entre traitements et nourriture.

L’enquête « Évaluation auprès des parents d’enfants scolarisés en maternelle et des employés des écoles sur leurs connaissances au sujet des interactions entre médicaments et principes actifs, ainsi qu’entre traitements et nourriture » est mise en œuvre par le département de pharmacie. Elle est conçue, réalisée et interprétée par l’équipe de recherches suivante : Marta Rozenska, Izabela Braun et Oliwia Nowak.

Un questionnaire anonyme qui ne comprend que des questions fermées, est réalisé. Il est articulé en deux parties : la première concerne des informations générales – comme le sexe, l’âge, la formation ou encore le lieu de résidence – tandis que la seconde est dédiée au sujet proprement dit.

Quatre écoles maternelles participent à cette étude :

– l’école maternelle n°26 « Pod Tęczowym Parasolem » ou «  Sous l’arc-en-ciel » à Bydgoszcz ;

– l’école maternelle n°33 de Bydgoszcz ;

– l’école maternelle n°16 de Bydgoszcz ;

– l’école maternelle « KATARZYNKA » à Torun.

Il est demandé aux responsables légaux – parents ou tuteurs – des enfants et les employés des écoles de remplir le questionnaire. Les participants ont auparavant été prévenus des dates de l’enquête par voie d’affichage dans les écoles. Le questionnaire rempli, les réponses correctes et des informations complémentaires liées aux questions, seront fournies. Les données ainsi récoltées serviront ensuite à écrire un article scientifique.

En décembre 2015, une demande d’autorisation pour mener une telle étude scientifique, a été déposée auprès de la Commission Bioéthique au Collegium Médical, rue Ludwig Rydygier à Bydgoszcz, Université Nicolas Copernic. À la suite de l’examen de cette demande, la Commission a rendu une réponse positive.

PLANNING DE L’ENQUÊTE

Mercredi 13/01/2016, école maternelle privée « KATARZYNKA » à Torun.

Jeudi 14/01/2016, école maternelle n°26 « Sous l’arc-en-ciel » à Bydgoszcz.

Vendredi 05/02/2016, école maternelle n°16 à Bydgoszcz.

Nous vous invitons à y participer !

Publié le 25 janvier 2016



 

Missions 2015 / 2016

Durant l’année universitaire 2015 / 2016, le Groupe Scientifique des Étudiants en communication santé et pharmacie a pour objectif de remplir les missions suivantes :

  • organiser la conférence « Communication en pharmacie » (mission principale, prévue pour mai 2016) ;
  • terminer les projets suivants, débutés durant l’année universitaire précédente :

– évaluer l’utilité de la démarche pharmaceutique en Pologne par le prisme des patients. L’introduction de cette démarche au sein de la formation des pharmaciens, est-elle pertinente en Pologne ?,

– états des lieux et perspectives de la démarche pharmaceutique mise en œuvre en oncologie, pour le bénéfice du patient et de sa famille,

– le médicament d’origine et le générique ;

  • réaliser de nouvelles études comme « L’évaluation auprès des parents d’enfants scolarisés en maternelle et des employés des écoles sur leurs connaissances au sujet des interactions entre médicaments et principes actifs, ainsi qu’entre traitements et nourriture ».

Publié le 25 janvier 2016



 

Premier colloque scientifique national « Communication en médecine »

Le premier colloque scientifique national « Communication en médecine » se tiendra le 22 octobre 2016 au sein de l’Université Médicale de Varsovie.

L’objectif de ce colloque est de réfléchir à la manière d’enseigner efficacement la communication avec le patient en Pologne, afin d’améliorer la relation soigné–soignant et ainsi d’augmenter l’efficacité du parcours de soins.

Dans le but de mettre en commun des expériences et de discuter de méthodes pédagogiques innovantes en matière de communication en médecine, nous invitons des représentants de profils divers :

  • le personnel de santé, les étudiants en médecine, pharmacie et paramédical, et les patients eux-mêmes. Ces perspectives complémentaires permettront de montrer la richesse – multiplicité et diversité – de l’offre et de la demande au niveau de l’apprentissage de compétences en communication ;
  • les chercheurs et enseignants de différentes disciplines scientifiques, qui réfléchissent à la problématique de la communication avec le patient au cours de leurs activités professionnelles. Ces personnes pourront présenter des pratiques reconnues, relatives à la communication ainsi que des méthodes éprouvées dans le monde et en Pologne.

Il est prévu que chaque intervention dure 15 minutes. Nous souhaiterions que les documents diffusés non seulement présentent un caractère pratique mais aussi montrent l’application de certaines méthodes précises pour transmettre des compétences en communication. Ces documents devront également indiquer quelles sortes de difficultés sont rencontrées dans la mise en œuvre de ces méthodes.

Lors de ce colloque, un accent particulier sera mis sur un groupe de discussion dans lequel les invités seront invités à prendre part. Nous espérons que ces échanges seront propices à élaborer des modèles de base pour rendre les cours de communication attractifs. À terme, ceci permettra de répondre aux besoins des patients actuels et de fournir des outils nécessaires aux étudiants dans leur future pratique quotidienne.