Les paroles créent la réalité

dr n. med. Katarzyna JankowskaLes médecins polonais savent-ils communiquer avec leurs patients ? Cette question est d’autant plus pertinente que l’art et la manière de communiquer constituent le socle sur lequel est construit le parcours de soins, diminuent les risques d’erreur médicale et par conséquent abaissent les coûts des soins. Récemment, l’Association Polonaise de Communication Médicale a été fondée afin de débattre de cette question aussi souvent que nécessaire. Mariusz Kielar discute de ce sujet avec le docteur Katarzyna Jankowska, hémato-oncologue pédiatrique au service d’hématologie et d’oncologie dans le Département de Pédiatrie, Hématologie et Oncologie, Collegium Medicum de l’Université Nicolas Copernic, impasse Ludwik Rydygier à Bydgoszcz. Le docteur Jankowska occupe le poste de présidente de l’Association Polonaise de Communication Médicale.

Quelles sont les compétences clefs qu’un médecin doit maîtriser pour construire une véritable communication avec son patient?

Pour la majorité d’entre nous, santé et vie sont les valeurs les plus essentielles ; c’est pourquoi la relation médecin-patient est si particulière. La bonne intelligence qui règne entre le médecin et le malade participe au parcours de soins ; d’ailleurs, il faudrait qu’elle soit le ciment d’un respect réciproque. Il faut être conscient que les compétences en communication et en compréhension sont distinctes de la part des deux parties, médecin et patient. D’autre part, un entretien médical correctement mené reste déterminant pour établir un diagnostic. Sous condition de transmettre correctement des informations sur le diagnostic et le parcours thérapeutique, la collaboration avec le malade s’avère fructueuse et les recommandations du médecin sont suivies.

Quel outil est le plus difficile à appliquer dans la pratique?

De nos jours, nous constatons de profonds changements dans le fonctionnement du système de santé et de soins. Notamment, en tant que médecins, nous sommes devenus des fournisseurs de services dont nos patients sont les bénéficiaires. De plus, la majorité des patients trouvent aujourd’hui des informations médicales sur internet. Enfin, la relation entre médecin et patient évolue d’un schéma paternaliste vers un partenariat. Par ailleurs, il existe une multitude de spécialités médicales qui s’intéressent à des domaines très pointus. Il faut également savoir que la charge de l’ensemble du personnel soignant est augmentée par des tâches exigeantes et chronophages en matière de documentation et d’autres administratives. Tout ceci conduit à une demande plus pressante en matière de formation en communication santé. Le personnel médical se montre intéressé par les outils appropriés dans ce domaine.

Nos paroles transforment la réalité et peuvent avoir des conséquences thérapeutiques. De plus, notre gestuelle supplante nos paroles dans la communication. Par exemple, serrer la main du patient dans le cabinet médical peut-il aider à sa guérison?

Depuis des générations, les médecins s’accordent autour des mots de Balint : « le médecin est aussi un médicament ». De fait, la communication soignant-soigné fait partie du parcours de soins. Des études montrent sans ambiguïté qu’une communication véritable conduit à un diagnostic plus précis, réduit les risques d’erreurs médicales, stimule l’adhésion du patient et diminue la surcharge émotionnelle pour le médecin. Il faut savoir que les patients perçoivent non seulement les paroles mais aussi les gestes. Dans le cas où ces messages non verbaux contredisent les paroles, le patient accorde leur confiance aux messages non verbaux. Un autre aspect essentiel de la communication santé est l’aspect juridique. En effet, des irrégularités au cours d’entretiens soignant-soigné peuvent entraîner des poursuites judiciaires.

Dans quelle mesure les activités de l’Association Polonaise de Communication Médicale que vous présidez, pourraient améliorer les relations soignant-soigné ? Quels objectifs concrets l’APCM cherche-t-elle à atteindre?

L’APCM rassemble des personnes qui travaillent dans le domaine de la communication santé, membres du personnel médical, des services sociaux ou encore des services affiliés à la santé, ou bien des personnes qui s’intéressent à ce sujet. Les travaux de l’Association se basent sur l’expérience et les connaissances d’experts médicaux reconnus, membres du Comité scientifique de l’APCM. Nous nous employons à créer un environnement favorable au dialogue entre experts venant de différents domaines liés autant à la médecine qu’à la communication. Nous souhaitons que les résultats des recherches en communication médicale apportent de nettes améliorations en termes de sécurité des patients et de qualité des soins, en Pologne. Nos objectifs sont d’organiser, de conduire et de soutenir des études et des travaux scientifiques dans le domaine de la communication santé en Pologne. Nous agissons pour développer des normes et des outils pratiques relatifs à la communication, à utiliser non seulement avec les patients mais aussi au sein des équipes santé interdisciplinaires. Nous prêtons une attention toute particulière à ce que la communication santé soit spécifiquement enseignée dans les facultés de médecine et dans les instituts spécialisés en formation santé et soins. Sous l’impulsion de l’APCM, des étudiants se sont engagés dans la voie de la communication médicale. Nous envisageons de collaborer avec les institutions nationales de santé, les chambres syndicales de médecine et les associations de patients afin de garantir une communication médicale de qualité en Pologne. Nous nous proposons de mener et de soutenir des formations de diverses formes, dirigées vers ceux qui, au sein du personnel soignant, désirent acquérir des compétences ou renforcer leurs connaissances dans le domaine de la communication médicale.

Mariusz Kielar
Medexpress.pl



 

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/werther/ftp/kommedycznafr/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399